ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Santé Décision Management

1960-8748
publication abandonnée
 

 ARTICLE VOL 11/1-2 - 2008  - pp.225-242  - doi:10.3166/sdm.11.1-2.225-242
TITRE
Santé mentale, éthique et exclusion sociale

RÉSUMÉ
Les populations en situation de précarité qui incluent celles souffrant de grande pauvreté et/ou d’exclusion ne parviennent pas toujours à accéder aux soins de droit commun. La surmorbidité en santé mentale des sujets les plus défavorisés s’explique par des conditions de stress plus fréquentes (dont le chômage), un manque de soutien social, une plus grande vulnérabilité psychologique et un vécu souvent difficile durant l’enfance et l’adolescence. Depuis la loi du 29 juillet 1998, des dispositifs de soins ont été créés afin de lutter contre l’exclusion et la précarité tels que les permanences d’accès aux soins de santé (PASS) plutôt orientées vers les soins somatiques et les équipes mobiles de psychiatrie dont l’objectif principal est d’accompagner les personnes démunies vers des soins appropriés. Ces dispositifs ont permis en quelques années de faire de réels progrès dans l’accès aux soins pour tous dans un souci d’équité et de respect des personnes, le processus s’étant accompagné de réelles modifications des pratiques.

ABSTRACT
People living in precarious conditions (including those living below the poverty line and suffering from exclusion) have difficulties to access to health care. Mental health morbidness is higher because of more frequent stressful situations (as unemployment), a lack of social support, more psychological vulnerability and often bad real-life experience in childhood and adolescence. Since the introduction of the law to fight exclusion (1998), health care facilities have been created such as the permanently maintained health care facilities (PASS) rather directed towards somatic problems and mobile psychiatric teams which accompany impoverished and vulnerable people to appropriate mental health care. These new systems have much improved fair access to health care, bringing these patients back into the usual ambulatory care system, and showed real modifications in professional practice.

AUTEUR(S)
Catherine MASSOUBRE

MOTS-CLÉS
précarité, exclusion, santé mentale, équipes mobiles de psychiatrie, accès aux soins, PASS.

KEYWORDS
precariousness, exclusion, mental health, mobile psychiatric teams, access to health care, permanently maintained health care facilities.

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (199 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier